Il flotte

A force de chercher le moyen d’éviter
De tracer sa route,
Il a fini par se perdre.

Alors il flotte.
Il flotte entre l’ennui et la révolte,
Sachant que son absence de révolte…
Engendre son ennui.

Ce destin n’est pas le sien,
Mais il en a fait sa croix,
Et il se traîne à genoux.

Et il flotte,
Sur ses joues, il flotte,
Sur ses genoux la boue,
Sur sa couronne d’épines,
Il flotte.

Et cette croix qu’il tient,
Lui est si familière,
Qu’il en a oublié le poids.

Et il flotte dans sa tête,
Alors qu’il coule dans son cœur,
Comme un lointain souvenir,
De liberté.

Il a posé sa croix,
En a taillé une échelle,
D’en haut s’en est jeté…

Et maintenant il flotte,

Au milieu du ciel

Il a ouvert ses ailes

Et il flotte

Heureux.